AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noah, l'enfant Bleu [Gabrelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koruguane Hikari
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 27
Localisation : Dans un monde où la lumière domine...
Emploi : Aucun
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Noah, l'enfant Bleu [Gabrelle]   Jeu 2 Aoû - 17:32

Chapitre 1
Bleu comme le ciel, tourmenté comme la mer et limpide comme un gobelet d'eau, voilà comment était notre cher Noah. Et oui, Noah avait bel et bien la peau bleu, bleu azur comme les beaux ciels d'été. Et c'est pour cela qu'il était toujours de côté, seul et éploré. Pourquoi tout le monde le fuyait à cause de sa peau d'un beau bleu azur? Mais il y avait une autre chose pour laquelle legens le fuyait. Il avait la particularité d'avoir la peau des bras et des jambes presque totalement transparente. On y voyait donc courir très clairement toutes les veines et les muscles et on remarquait un peu moins clairement les os, ceux-ci étant de grandes formes blanches flou. Et pourtant, il était bel et bien, enfin presque, humain. Mais il avait eu aussi des pouvoirs magiques. Sa mère était une femme, humaine, a la peau blanche, aux cheveux blonds et aux yeux bleus, d'un bleu pâle comme le ciel... Mais c'était une femme bien anodine, aussi normal que tous le monde et qui avait des parents aussi ordinaire, des grands-parents tous autant banal et une famille normale. Mais elle avait hérité d'un fils étrange, anormal et selon elle hideux, qui ne lui ressemblait en aucun point, n'ayant ni ses yeux, ni ses lèvres, ni ses oreilles, surtout pas sa peau. Rien, absolument rien, a part la couleur de ses yeux qui était la couleur exact de la peau de Noah, mais ca, elle ne le remarqua pas, et si elle le remarqua, elle le nia pour ne pas s'en rendre compte... Dès la naissance de son bébé qu'elle adorait tant à la grossesse, elle le jeta cruellement dans la décharge publique. Et celui-ci ne fut pas trouvé, personne à part l'infirmière qui mourut le lendemain matin étrangement, sans que la cause exact fût trouvée. Donc, personne au monde n'était au courant de l'existence d'un être étrange à la peau bleu et limpide et aux pouvoirs magiques surnaturels. Pourtant, Noah ne mourut pas. Il vécut pendant près de 4 ans, nu, couché dans une décharge, à manger des restes de nourritures. Tous ce que l'on pourrait tirer de bon dans cet histoire, c'est que cette partie de sa vie le rendit plus fort que jamais, autant psychologiquement que physiquement. Car la propreté n'existait pas dans ce lieu...Il apprit donc à marcher seul, mais lorsqu'il sortit de la décharge, étrangement, il savait penser et parler dans la langue française.


Cette sortie... Ce fut la pire chose qu'il eu à endurer, pire encore que l'odeur exécrable qu'il avait tout de même vite oublié des déchets, pire encore que le verre qu'il se rentrait souvent dans les côtes, dans le dos lorsqu'il dormait ou sous les pieds... Une femme qui hurle. Un enfant qui se met a pleuré. Un bébé qui hurle à s'en arracher les poumons. Une femme qui protège un enfant de ce monstre hideux. Un enfant qui vomi. Un homme qui cri et s'en va. Une vieille qui échappe son sac de commissions en étouffant un cri d'horreur. Un jeune homme qui passe devant sans rien remarqué à cause de sa musique. Le chaos total. Des gens qui crient. Des gens qui se bousculent. Des gens qui tombent, qui pleurent ou qui hurlent. Noah, lui, qui regarde tous ces gens, les dévisage aussi.


Pourquoi ont-ils la peau blanche ? Et lui la peau noire ? Pourquoi ne voit' on pas leur veine ? Pourquoi ont-ils les cheveux blonds ? Brun ? Noirs? Pourquoi ces gens n'ont t'ils pas les cheveux blancs et bleus, comme moi? Pourquoi leurs yeux sont-ils vert ? Bleu ? Brun ? Gris ? Pourquoi pas blanc et bleu, comme moi? Et pourquoi portent-ils des bouts de tissus sur eux? Est-ce moi qui suis différent? Oui. Je suis différent de tous ici. Aucun n'est pareil comme moi. Je suis seul. Seul au monde. Différent de tous. Mais pourquoi ces gens ont peur de moi? Devrais-je avoir peur comme eux?

Une tonne de questions se bousculaient dans la tête de ce petit enfant de 4 ans. De grosses larmes montèrent à ses yeux et coulèrent doucement sur ses joues. Il ne savait pas quoi faire. Partir pour arrêter ce chaos ? Pas besoin. Les gens qui criaient, tombaient, se bousculaient, pleuraient et vomissaient, ils étaient tous partit. La rue était maintenant vide. Même pas une voiture. Vide. Un silence lourd pesait dans l'atmosphère et les cris des gens résonnaient encore dans ces très fines oreilles. Maintenant, que devait-il faire ? Retourner a la décharge ? Retrouver sa mère ? S'asseoir et attendre ? Ou alors pleurer jusqu'à ce que quelqu'un vienne le réconforter comme les hommes et les femmes font aux petits enfants qui pleurent seuls ? Non. Personne ne viendrait voir une bête hideuse comme lui...


Par terre, Noah aperçut de l'autre côté de la rue un petit objet aux couleurs vives. Plaçant sa main devant lui, l'objet vint à lui. C'était un hochet. Il l'ignorait jusqu'à ce qu'il voie l'inscription : Hochet pour enfants. 1 an à 5 ans. Hochet. Ho-chet. Il fallait qu'il s'en rappelle. C'est ainsi que ce petit être bleu se rappela de son premier mot apprit hors de la décharge. Il n'avait jamais vu de Hochet dans la décharge. Tous en le secouant, l'objet produit un petit son. Noah recommença. Se bruit était joyeux. Il était magnifique, sonore et beaucoup plus beau que le vrombissement des voitures, le verre que l'on déplace, le grondement des camions, le bruit des machines. Et il refit ceci une dizaine de minutes. Puis, un rire éclata dans la rue. Celui de Noah. Il était heureux avec le hochet. Heureux d'entendre un si beau son....C'était un rire cristallin, un vrai rire d'enfant. Un rire qui vous fait sourire. Mais pas venant d'un tel enfant. Car ce rire attira un policier. Un policer armé. Qu'étais-ce cette chose noire qu'il tenait dans ses mains? Noah ne le savait point. Mais cette chose n'avait pas l'air bienfaisant. Ni l'homme qui avançait. Il pointa la chose vers Noah.


-J'ai un arme. Si tu ne coopère pas, je peux te tuer à tout moment. Laisse-moi-t'amener au poste de police et je ne te ferai rien.

_________________
Bleach 110 à 129 dispo ici!


PW : Chapitre 23
Tenshi no Kuro : Chapitre 01
Bleach, Reflections of the Soul : Chapitre 01 d'ici peu...
Youkou no Kuni : Chapitre 01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Noah, l'enfant Bleu [Gabrelle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecran bleu
» [résolu]Ecran bleu durant un scan malwarebyte's
» Ecran tout bleu
» Chasse aux oeufs ( Place Longueuil ) au profit d'Opération Enfant Soleil
» Thèmes : HILARY DUFF bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: fan Arts , FanFics, Okurimonos et graph's :: FanFics-
Sauter vers: